Perruques sous Louis xV




Je n’affirme rien ce n’est qu’un recueil de documents.
Je laisse a chaque lecteur le soin de faire la part du certain et du vraisemblable car les recherches qu’il faut faire pour éclaircir certains points relatifs aux modes sont infiniment complexes, le chaos des modes se succédant.

Certains textes sont incomplets car ils sont la suite ou le complément de la première partie du Manuel Histoires de
Coiffures.

Descriptions de Coiffures Hommes sur Perruques pendant le règne de Louis XV.

1) Perruque en Bonnet appelée aussi Perruque Courte.



Séparation transversale d’une oreille a l’autre.
Sur la partie frontale les cheveux sont coiffés sur l’arrière et fixés en un rouleau avant le vertex.
Sur les cotés quatre boucles marteaux les unes aux dessus des autres, de grosseur identiques.
Sur la partie arrière, en haut de l’oreille, une raie horizontale sépare l’arrière de la tête en deux parties différentes.
La partie haute est plate, lisse.
La partie basse, la nuque, présente six rangs de boucles marteaux les unes aux dessus des autres qui font le tour de la tête d’une oreille a l’autre dans un sens horizontal.
Perruque a la mode et la plus populaire.

2) Perruque d’Abbé.



Perruque presque identique a la Perruque en Bonnet.
Les changements se situent au vertex, avec une tonsure très visible, et trois rangs de boucles marteaux de moins dans la nuque.
Les prêtres, les abbés avait un petit chapeau brisé, carré, destiné à être placé sous le bras.

3) Perruque a la Brigadière.



Perruque de forme identique a la Perruque d’Abbé mais sans la tonsure.
Le changement se situe dans le bas de la nuque, celle-ci est divisée en deux parties par une raie horizontale très basse.
La partie haute est en boucles marteaux sur trois rangs d’une oreille à l’autre.
Sur la partie basse, les cheveux pendent, droit, puis sont noués en bas du cou.
Sous l’attache les cheveux se divisent en deux tire -bouchons
très serrés, appelés Boudins.
Coiffure des gens de cheval, de l’armée.

4) Perruque a Bourse appelée aussi Perruque a la Régence.



Coiffure en deux parties séparée par une raie transversale d’une oreille a l’autre.
La partie frontale est lisse coiffée sur l’arrière et fixée en un rouleau avant le vertex.
Les cotés sont en boucles marteaux sur plusieurs rangs, et certaines discontinues.
La partie arrière de la tête est plate.
Les cheveux de la nuque sont longs, lisses, tombants, ils sont serrés par un lien dans le bas de la nuque et enfermés dans une Bourse de taffetas noir qui pend sur le haut des épaules.
La Bourse est un sac d’assez grande dimension, qui est décoré par dessus avec un gros nœud appelé Rosette.
Coiffure a la mode, populaire et relativement peu coûteuse.

5) Perruque Ronde.



Perruque classique, portée par les chirurgiens, les médecins,
les gentilshommes.
La coiffure présente trois marteaux sur le coté et une bourse dans la nuque.

6) Perruque Nouées appelée aussi ou Perruque à Nœuds.



Perruque qui demande à être plus garnies en cheveux que les autres.
Coiffure entièrement coiffée en boucles marteaux, sur les cotés et sur l’arrière de la tête, sauf sur la partie frontale et le vertex.
Le bas de la nuque se compose de trois mèches pendantes, celle du milieu est une grosse mèche roulée en tire bouchon.
Les mèches qui l’entoure de chaque coté sont raides et longues, leurs pointes est retournées puis nouées simplement sur la longueur.

7) Perruque Naissante.



Perruque en deux parties
Séparation de la chevelure en deux par une raie transversale d’une oreille a l’autre
La partie avant le Toupet frontal, est coiffé sur l’arrière et fixé en un rouleau avant le vertex.
Sur les cotés une dizaine de boucles marteaux de diamètre identique les unes au dessus des autres.
La partie arrière très longue est lisse, plate, les cheveux descendent presque au milieu du dos sans un seul mouvement, droit.

8) Perruque à deux Queues appelée aussi Perruque a Cadenette.



Coiffure classique.
Séparation d’une oreille a l’autre par une raie transversale. La partie avant est coiffée sur l’arrière, plate, puis fixée en un rouleau avant le vertex.
Les cotés sont coiffés en quatre boucles marteaux, la plus grosse se trouve sur l’oreille, en remontant elles deviennent de plus en plus petites.
L’arrière de la tête est plat, lisse, dans le cou les cheveux longs sont séparés en deux parties, chacune est attachée par un lien donnant deux queues.
Les longueurs sont entourées, enfermées, dans un ruban et au point d’attache se trouve une petite Rosette.

9) Perruque a Cadogan.



Perruque classique la partie avant est identique à la perruque a deux queues, le changement se trouve dans la nuque.
Les cheveux de nuque sont longs, noués a la hauteur du cou, puis la pointe de la mèche est retournée sur elle-même à l’extérieur, et de nouveau attachée sur la première attache, par le même lien, la pointe est soit roulée à l’intérieur soit dépasse libre a l’extérieur.

10) Perruque nattée appelée aussi Perruque Commune.



Coiffure classique.
Séparation d’une oreille a l’autre par une raie transversale. La partie avant est coiffée sur l’arrière, plate, puis fixée en un rouleau avant le vertex.
Les cotés sont coiffés en trois boucles marteaux, de grosseur identique.
Les cheveux de l’arrière de la tête sont plat coiffés en descendant, dans le cou les cheveux sont nattés.
Elle peut certaines fois être enveloppée dans un fourreau de ruban noir qui prend le nom de Salsifis ou Queue de veau.

11 ) Perruque Quarrée.



Perruque complexe, coiffure sans volume, tous les cheveux sont courts et très frisés, bouclés sur place, une tête de boucles très uniforme
De dos la coiffure présente sur le vertex une tonsure sans implantation de cheveux, mais avec la présence du bonnet.
Sur la nuque deux grandes et larges bandes de cheveux courts et frisés entourent une petite mèche roulée en boudin.
Les deux bandes de cheveux longs et larges sont roulées seulement à la pointe, et elles tombent sur les épaules.
Cette coiffure est celle des magistrats et des gens graves.