Tresses

Transmission de l’apprentissage de technique pour torsader, tresser, natter des postiches, des bandes de cheveux.
Monsieur Croisât Paris 1832.

1) Corde a puits
2) Corde a puits à coulisse
3) Tresse
4) Tresse dentelle
5) Tresse impériale
6) Tresse frange
7) Tresse ondulatrice
8) Tresse a 4 branches
9) Petite tresse à jour
10) Tresse a 5 branches
11) Tresse Grecque ou Circassienne
12) Tresse diadème
13) Tresse 7 branches
14) Tresse bordure 9 branches
15) La tresse en couronne Royale
16) Nattée en panier
17) Tresse de bordure d'implantation
18) Tresse intérieure sur le sommet de tête
19) Façon d’orner une mèche de cheveux tombante avec un ruban

Pour avoir un beau rendu, un beau relief dans le tressage il est préférable que votre postiche soit assez épais, mais suivant votre désir toutes les épaisseurs seront bonnes.

Chaque postiche va être divisée en plusieurs branches, 2, 3, 4, 5 etc. chaque branche devra avoir une égale épaisseur pour avoir un travail final harmonieux.

Il faut enduire légèrement chaque branche pour la rendre plus compacte (qu’elle ne s’ouvre pas pendant le travail) soit d’une légère pulvérisation d’eau ou d’une crème de coiffage ou de tout autre produit, mais pas d’un produit fixant ce qui la rendrait trop raide et l’empêcherait de se tordre.

Torsade veut dire deux.
Tresse veut dire trois ou plus, 4, 5, 6 etc.
Natte veut dire cheveux qui imite le tissu.

 

1) Torsade appelée dans le passé Corde a puits - 2 branches.

Prendre une mèche de cheveux, la lisser par un brushing pour la rendre plus brillante et lisse, puis la fendre pour en faire deux branches.
Chaque main contient une branche, tordre chaque branche.
Dictionnaire, tordre = tourné en long et en biais en serrant.)
La main droite tord vers le plafond en passant entre les deux branches.
La main gauche tord vers le sol en direction de la gauche.
Les deux mains travaillent en même temps.
Une fois tordues les branches s’entrecroisent l’une sur l’autre.
La branche de droite passe sur la branche de gauche ce qui les entrecroise.
Puis tordre de nouveau chaque branche suivant la main droite ou gauche.
La branche de droite passe sur la branche de gauche.
Puis de nouveau torsion des deux branches en même temps et entrecroisement, la branche de droite passe sur la gauche et ainsi de suite.

En ornement cette torsade peut être entourée d’un rang de perles du plus bel effet.

 

2) Corde à puits à coulisse - 2 branches.

Prendre un postiche en faire deux branches, une fine, la 1, l’autre beaucoup plus grosse la 2.
Une branche dans chaque main.
La main gauche va toujours tenir la branche fine, la 1 le plus raide possible, bien droite.
La grosse branche sera tenue dans la main droite et va s’enrouler autour de la branche fine et raide.
Au départ elle passe SOUS la banche fine, et à chaque tour elle va être tordue.
Sur le côté gauche elle sera tordue en direction du plafond en passant SUR la branche, puis
Elle passe sur la branche fine.
Sur le côté droit elle sera tordue en direction du plafond en passant SOUS la branche.
Elle passe SOUS la branche fine puis torsion en direction du plafond, etc.
En fin de longueur, la branche 2 sera plus courte que la branche 1, tenue dans la main gauche.
Tenir fermement la branche 1, et faire remontée, faire coulissée vers le haut la branches 2.
Faire le coulissement plus ou moins serré suivant votre désir.
Si vos torsions ont été trop fermes, trop serrées, vous risquez d’avoir du mal à faire coulissée la branche 2.

 

3) Tresse à 3 branches.

Prendre un postiche et le séparer en trois branches identiques en grosseur la 1, la 2, la 3.
On rabat la branche 3 sur la 2, arrêt, puis la 1 sur la 3.
Puis la 2 sur la 1 et la 3 sur la 2, et ainsi de suite.
La branche de bordure se retrouve toujours au milieu.

 

4) Tresse dentelle - 3 branches.

Le premier travail est de tresser la branche 1, elle doit être tressée toute seule, car elle doit toujours rester raide, elle est la branche support autour de laquelle s’enroule la branche 2 et 3.
Dans la main gauche on tient la branche 1.
Dans la main droite il y a les branches 2 et 3.

La branche se trouvant la plus a droite va toujours passer SUR celle de gauche et SOUS la 1 rigide.

On passe la branche 3 qui est du côté droit SUR la 2 et SOUS la 1et on la fait revenir sur la 1.
Dans la main gauche vous avez la 1.
Dans la main droite il y a les branches 3et 2.
On passe la branche 2 SUR la 3 puis SOUS la 1et revenir sur la 1.
De nouveau dans la main droite il y a la branche 2 et 3.
On passe la branche 3 SUR la 2 SOUS la 1 et revenir sur la 1.
Et ainsi de suite

La branche la plus a droite va formée un anneau plus ou moins large suivant votre désir.
En fin de tresse on peu garder un peu de longueur, de souplesse, aux branches 2 et 3 pour rectifier le diamètre des anneaux le long de la tresse.

 

5) Tresse Impériale - 3 branches.

Tresse a 3 branches, la branche 2 doit être plus fine que la 1 et la 3 et doit être tressée seule car elle doit restée raide et ferme.
Faire un tressage classique, la branche 3 SUR la 2 puis SOUS la branche 1.
La branche 1 passe SOUS la 2 puis SUR la 2
Les branches 1 et 3 sont du même côté, les entrelacées deux fois avant que la branche 3 se rabatte SOUS la 2 puis SUR la 2.
Ce qui va donner une fois un tressage classique suivi d’un double croisement des branches 1 et 3.
Arrivé en bout de cheveux on tend la branche 2 et on repousse les branches 1 et 3, plus ou moins fortement suivant votre désir pour faire ressortir le relief du tressage.

 

6) Tresse frange - 3 branches.

Tressage classique, la branche 3 passe SUR la branche 2, puis la branche 1 passe SUR branche 3.
Puis du côté droit avant de rabattre la branche 1 SUR la branche centrale 3 laisser échapper une petite quantité de cheveux
Faire de cette façon pour toutes les branches qui seront du côté droit.
Peut aussi se faire pour les deux côtés.

 

7) Tresse ondulatrice.

Technique pour réalisée une bande de cheveux ondulée, vaguée d’une façon plus ou moins précise.
Peut se faire avec un postiche mais aussi sur une personne, pour faire les côtés d’une coiffure a l’ancienne.
Il faut une bande de cheveux et une ficelle plus ou moins grosse, mais surtout assez longue, plus du double de la longueur des cheveux.
La grosseur de la ficelle va changer la largeur de la vague.
Faire un nœud au départ de la bande avec le milieu de la ficelle, ce qui donnera 3 parties, la ficelle, la bande de cheveux et la ficelle.
Les deux branches du la ficelle doivent toujours rester rigide, elles ne doivent pas être tressées, c’est la bande de cheveux qui va s’enroulée autour de chaque branche de la ficelle.
On passe l’ensemble des cheveux autour de la ficelle de gauche en passant SUR la ficelle et la faire ressortir SOUS la ficelle.
Puis elle va poursuivre son chemin en passant SUR la ficelle de droite.
Puis SUR de la ficelle de gauche
Puis SUR de la ficelle de droite.
Et ainsi de suite

Régulièrement repousser la bande vers le point de départ pour avoir des vagues mieux marquées.
Il faut tourner la bande de cheveux, ce n’est pas la corde qui doit de tordre
Attention a la régularité du travail, avec un serrage identique de partout et pas d’espace entre deux tours.

 

8) Tresse à 4 branches.

On passe la branche 4 qui est du côté droit SUR la 3et SOUS le 2
Puis côté gauche la 1 SOUS la 4
Puis du côté droit la 3 SUR la 2 et SOUS la 1
Puis côté gauche la 4 SOUS la 3.
Puis côté droit etc. et ainsi de suite.
La branche du côté droit passe toujours SUR.
La branche côté gauche passe toujours SOUS.

 

9) Petite tresse à jour - 4 branches

La branche 2 doit d’abord être tressée toute seule car elle doit rester raide, elle est une branche support.
Les branches 1, 3, 4 vont s’entrelaçaient.
On commence toujours par la branche du côté droit.

On passe la branche 4 qui est dans la main droite SUR la 3 puis SOUS la 2.
On passe la branche 1 SOUS la 4 et SUR la 2
On passe la branche 3 SUR la 1 et SOUS la 4
On passe la branche 4 SOUS la 2 et SUR la 3
On passe la branche 1 SUR la 4 et SOUS la 2
On passe la branche 3 SOUS la 1 et SUR la 2
On passe la branche 4 SUR la 1 et SOUS la 2
Et ainsi de suite.
Le tressage se fait comme la tresse a 4 branches.

 

10) Tresse à 5 branches.

Les branches se rencontrent au milieu de la tresse où elles se croisent.
Les branches de bordure passe toujours SUR
On passe la branche 5 qui est du côté droit SUR la 4 et SOUS la 3.
Puis du côté gauche la branche 1 SUR la 2 et SOUS la 5
Puis côté droit la 4 SUR la 3 et SOUS la 1.
Puis côté gauche la 2 SUR la 5 et SOUS la 4.
Puis la 3 SUR la 1 et SOUS la 2
Puis la 5 SUR la 4 et SOUS la 3
Puis la 1 SUR la 2 et SOUS la 5
Et ainsi de suite.

 

11) Tresse Grecque ou Circassienne - 5 branches.

Le départ se fait avec les 3 branches du milieu 2, 3, 4.

On passe la 4 du côté droit SUR la 3 et SOUS la 2.
On passe la 5 SOUS la 3 et SUR la 2.
On passe la 1 SOUS la 4 et SUR la 5.
On passe la 3 SOUS la 2 et SUR la 1.
On passe la 4 SOUS la 5 et SUR la 3.
On passe la 2 SOUS la 1 et SUR la 4.
Et ainsi de suite

Il y a toujours trois branches dans la main droite.
Deux branches dans la main gauche.
On prend toujours la branche de bordure, que l’on croise SOUS en direction du centre de la tresse.

 

12) Tresse diadème - 6 branches.

La façon de tresser est la même que la petite tresse a jour, ce qui change c’est le nombre de branches, celui-ci peut être aussi plus important que 6.

Tresser la branche 2 seule, c’est la branche support qui doit être raide.
Toujours commencer par la branche 6 qui passe SUR la 5 SOUS la 4 SUR la 3 SOUS la 2
La branche 1 passe SOUS la 6 et SUR la 2.
La branche 5 passe SUR la 4 SOUS la 3 SUR la 1et SOUS la 2.

Les anneaux seront en plus grand nombre que sur la tresse a jour, et sur plusieurs rangs ce qui demandera des cheveux plus longs.

 

13) Tresse à 7 branches.

Le point de rencontre est au milieu de la tresse comme pour la tresse à 5 branches.

On passe la branche 7 du côté droit SUR la 6, SOUS la 5 SUR la 4.
Puis du côté gauche la branche 1 SUR la 2 SOUS la 3 et SUR la 7.
Et ainsi de suite.

Le principe est le même pour les tresses a 9, 11,13, 15
branches, chacune ayant un nombre impair de branches
Toujours un départ main droite, toujours SUR et arrêt au milieu de la tresse.

 

14) Tresse de bordure - 9 branches.

Le départ se fait avec les branches 4, 5, 6.
On passe la branche 6 SOUS la branche 5.
On passe la branche 4 SOUS la 6.
Ces trois branches doivent être tenues dans la main gauche.
Les mèches de bordure passe SUR 3 branches pour aller se placer SOUS une branche centrale.
La main droite prend la branche 9 et va la placer SOUS la branche 4, elle passe SUR les branches 8, 7, 5.
La branche 4 et 5 se trouve dans la main droite.
La main gauche prend la branche 1 et la passe SUR la 2, 3, 6 et se place SOUS la 9.
La branche 6 et 9 sont dans la main gauche.
La main droite passe la branche 8 SUR la 7, 5, 4 et la place SOUS la 1.
La branche 2 passe SUR la 3, 6, 9 et se place SOUS la 8.
Et ainsi de suite...

 

15) Tresse en couronne Royale 1830.

L’exemple décrit est avec 6 branches mais ce nombre peut être différent.

Prendre une bande de cheveux et faire des branches d’épaisseur identique.
Commencer par tresser les trois premières branches 1, 2, 3, le tressage commence par la branche 3 qui passe SUR la 2 et SOUS la 1.
La branche 3 est dans la main gauche et devient la branche porteuse.
Les deux autres branches la 2 et la 1 sont tombantes dans le vide.
La branche porteuse doit toujours être tendue horizontalement, et chaque nouvelle branche deviendra une branche porteuse.
Reprendre à la base du postiche la branche suivante, la branche 4 et la dirigée vers la main gauche.
Pendant le trajet de la branche 4 celle-ci va se croisée SOUS la branche 2 et SUR la branche 1 puis SOUS la branche 3 et devenir dans la main gauche la branche porteuse.
Les trois autres branches 1, 2, 3, sont tombantes dans le vide.

Reprendre à la base du postiche la branche suivante, la 5, la portée à la main gauche en passant devant les 3 autres branches tout en croisant les branches une fois SUR une fois SOUS jusqu’a la branche porteuse 4 qui va devenir une branche tombante, la branche 5 devenant la branche porteuse.
Faite de même avec la branche 6.

La nouvelle branche porteuse passe toujours SOUS l’ancienne branche porteuse.
A chaque nouvelle branche le croisement du départ est l’inverse du rang précédent.

En tenant la dernière branche porteuse, la 6, dans la main gauche, de la main droite prendre la première branche tombante la 2, et la dirigée vers la main gauche
tout en la croisant avec les autres branches, SOUS la 1, SUR la 3, SOUS la 4, SUR la 5, SOUS la 6, elle devient alors la branche porteuse.
Puis prendre la branche tombante 1 et lui faire faire le même chemin, et ainsi de suite jusqu’a la branche 6.

Une fois que l’ensemble des mèches tombantes auront été croisées et se trouveront dans la main gauche, façonner une couronne a votre convenance la plus harmonieuse possible.
Avec la main droite ouvrir de façon progressive les branches du côté droit, en commençant par la branche 1, puis la 3, puis la 4, la 5.
Chaque branche doit être retirer dans un ordre croissant pour obtenir à la fin une forme de couronne avec des arcs croissant puis décroissant.

 

16) Panier.

 

Le nombre de branche est libre.
Travail de cannage classique, une branche SUR, une branche SOUS, tout le temps du cannage.
On commence par le côté droit, la branche passe toujours SUR la branche d’a côté.
Sur le côté gauche, la branche passe toujours SOUS la branche de dessous.
Faites des branches d’égale épaisseur.
Pommader ou humecter vos branches pour plus de faciliter dans le travail.

 

17) Tresse de bordure d'implantation

Départ sur un côté.

  1. Il se fait avec 3 branches, la 1, la 2, la 3.
  2. La branche 1 passe SUR la branche 2 et s’associe a la branche 3, ce qui donne la branche 13.
  3. La branche 2 passe SUR la branche 13 et s’associe avec la nouvelle branche 4, ce qui donne la branche 24.
  4. La branche 13 passe SUR la branche 24 et s’associe avec la nouvelle branche 5, ce qui donne la branche 135
  5. La branche 24 passe SUR la branche 135 et s’associe avec la nouvelle branche 6, ce qui donne la branche 246.
  6. La branche 135 passe SUR la branche 246 et s’associe avec la nouvelle branche 7 pour donner la branche 1357.
    Et ainsi de suite...

En résumé = une branche passe SUR la suivante et s’associe à la troisième, ces deux branches ne vont formée qu’une seule branche.

 

18) Tresse intérieure sur le sommet de tête

Principes de base.

Le travail se fait au départ avec deux branches et en cours de travail on ajoute des branches secondaires à la branche principale.
Il y a toujours association de la branche principale avec une branche secondaire.
La branche principale reçoit les branches secondaires une fois du côté droit, une fois du côté gauche.

Point de départ.

Deux branches, la 1 et la 2.
La branche 1 passe SUR la branche 2.
La branche 1 s’associe avec 1a branche secondaire 3 (13).
La branche 2 qui est SOUS la branche 1 s’associe avec la branche secondaire 4 (24) et passe SUR la branche 13.
La branche 13 qui est SOUS la branche 24 s’associe avec la branche secondaire 6 (136).
La branche 24 qui est SUR la branche 13 s’associe avec la branche secondaire 5 (245).
La branche 136 passe SUR la branche 245 et s’associe avec la branche secondaire 7 (1367).
La branche 245 qui est SOUS la branche 136 s’associer avec la branche secondaire 8 (2458).
La branche 1367 passe SOUS la branche 2458 et s’associe avec la branche secondaire 9 (13679).
La branche 2458 qui est SUR 1a branche 1367 s’associe avec la branche secondaire 0 (24580)

Et ainsi de suite suivant votre désir ou votre créativité.
Vriller légèrement les longueurs et les pointes pour avoir une bonne cohésion des mèches.

 

19) Façon d’orner une mèche de cheveux tombante avec un ruban

1. Sur un côté de la tête.

  1. Prendre un ruban plutôt étroit et plus long que la longueur des cheveux.
  2. Prendre une mèche de cheveux de grosseur moyenne ou grosse.
  3. Attachez le ruban à la base des cheveux, faite un nœud puis le fixer temporairement par deux pinces a chignon qui seront enlever a la fin du travail.
  4. Divisez la mèche de cheveux en deux parties d’égale épaisseur.
  5. Le ruban tombe en les deux mèches de cheveux.
  6. Passez le ruban SOUS la mèche de gauche puis faite le revenir SUR la mèche, il va se retrouver entre les deux mèches
  7. Passez le cette fois SOUS la mèche de droite puis faites le revenir SUR la mèche.
  8. Et ainsi de suite, arrêtez le travail avant d’arriver aux pointes par un petit noeud aider d’une pince a chignon.

 

2. Sur une mèche centrale prise sur le sommet de la tête.

La façon de faire et la même il faut seulement une mèche de cheveux plus grosse et une plus grande longueur de ruban.

 

3. Sur les deux côtés de la tête.

  1. Ne pas faire de nœud sur le sommet de la tête, mais attacher temporairement le milieu du ruban au milieu de la tête, le faire tenir par deux pinces a chignon qui seront enlever plus tard.
  2. De chaque côté de la tête il va pendre le ruban et la mèche de cheveux.
  3. Le travail se fait de la même façon, séparation de chaque mèche en deux branches, puis SOUS, puis SUR et ainsi de suite.
  4. Pour cacher le ruban au départ sur la partie centrale, entre les deux côtés mettre un petit ornement à votre goût.

 

4. Possibilité d’ajouter d’autres mèches.

  1. Pendant le travail de torsion du ruban vous avait la possibilité d’ajouter à votre mèche principale d’autres mèches de cheveux.
  2. Ces mèches secondaires devront être plus fines, avant de les incorporer aux mèches principales il faut légèrement les vrillées.
  3. Elles seront incorporer SOUS les mèches principales avant de passer le ruban.
  4. Les incorporées a intervalle régulier.
  5. Elles seront prisent soit dans la masse de la chevelure, ou en bordure suivant votre désir, ou des deux cotés de la mèche principale.

 

Pour terminer la mèche, mettre un élastique emprisonnant les deux branches et le ruban, puis rajouter par-dessus un ornement de votre choix.